5 questions que vous vous posez sur les vendanges

5 questions que vous vous posez sur les vendanges
28 septembre 2023 14 vue(s)
5 questions que vous vous posez sur les vendanges

Date de début, durée, méthodes, défis, vous vous posez probablement de nombreuses questions au sujet des vendanges !


Les vendanges marquent une période cruciale dans la fabrication du vin. En effet, elles ont un impact direct sur le caractère et la saveur du vin qui sera mis en bouteille. Une récolte soigneusement planifiée contribue à produire un vin de qualité. Voyons ensemble 5 questions que vous vous posez probablement sur les vendanges !

 


1. Les vendanges démarrent-elles toutes au même moment ?


Les vendanges varient selon les régions viticoles. La date de démarrage des vendanges ne sera pas la même en Alsace qu'a Bordeaux, ou encore dans le Rhône.

En effet, la récolte dépend de critères comme le climat, l’inclinaison de la pente sur laquelle sont plantées les vignes ou encore leur exposition au Soleil. La période de vendanges varie également en fonction du vin que l’on souhaite produire. Par exemple, les raisins destinés à produire du vin blanc sec seront cueillis bien avant ceux destinés aux vins de vendanges tardives comme le Saint-Julien du Château Branaire-Ducru.

En général, les vendanges ont lieu entre fin août et fin septembre, mais peuvent aller jusqu’au début de l’automne pour la production de vins liquoreux.

Découvrez une sélection de vins liquoreux :

On entend parfois parler du « ban des vendanges » qui est la date administrative officielle qui permet de lancer le début des récoltes.


2. Combien de temps durent les vendanges ?


Il n’y a pas de durée règlementaire pour les vendanges. La durée des vendanges dépend de nombreux facteurs : la taille du vignoble, le type de raisin, le type de vin produit, le mode de récolte, le nombre de vendangeurs, etc. En fait, elle peut durer de quelques jours à plusieurs semaines.

Parfois, pour un domaine ayant des parcelles assez éloignées, la durée des vendanges peut être assez longue si le vigneron souhaite attendre que chaque parcelle soit complètement mûre.


3. Les vendanges sont-elles faites à la main ou à la machine ?


Il y a deux façons d’effectuer ses vendanges :

  • Manuellement : C’est la méthode historique, qui est parfois encore utilisée par des domaines qui cherchent à produire un vin irréprochable, et préfèrent garder le contrôle sur l’ensemble du processus de fabrication. Néanmoins, les vendanges manuelles sont parfois obligatoires. Elles le sont par exemple quand le vignoble est trop pentu, et que l’utilisation des machines est impossible. Elles le sont également pour la fabrication de certains vins, comme les vins à base de grains nobles où la sélection doit être faite à la main, comme par exemple la cuvée Sélection de Grains Nobles 2006 du domaine Marcel Deiss, un Gewürztraminer dont les raisins ont été triés manuellement.
  • Mécaniquement : L’utilisation de machines pour les vendanges est aujourd’hui majoritaire, permettant un réel gain de temps, confort et logistique. A noter que dans certaines régions chaudes, elles sont presque inévitables car les vendanges doivent être rapides afin que la chaleur n’abîme pas les récoltes.

4. Quels sont les défis liés aux vendanges ?


Néanmoins, les vendanges sont exposés à différents risques, pouvant affecter la qualité du raisin ou le rendement et affecter donc le vin qui sera finalement produit. Voici quelques risques liés aux vendanges :

  • Conditions météorologiques aléatoires : Les variations de température brutales peuvent avoir une incidence sur la qualité des raisins. Des intempéries comme la pluie peuvent provoquer la pourriture des raisins, tandis que la grêle peut les détruire.
  • L’insuffisance de main d’œuvre : Le recrutement de vendangeurs est indispensable à l’approche de la période de vendanges. Mais il s’avère parfois être un réel défi. Néanmoins, il est crucial de recruter un nombre suffisant de vendangeurs car une main d’œuvre insuffisante pourrait entraîner un retard dans la récolte, et peut avoir une conséquence sur le vin.
  • Les maladies et ravageurs : Les vignobles sont sujets à diverses maladies et ravageurs, tels que le mildiou et l'oïdium, qui peuvent gravement endommager les raisins, voire les pieds de vignes.

La qualité des raisins étant essentielle dans la production de vin de qualité, les vignerons prennent généralement des mesures préventives pour minimiser ces risques : traitement préventif des ravageurs de la vigne, mise en place de stratégie de vendanges, surveillance attentive des conditions météorologiques, etc.


5. Comment savoir quand vendanger ?


Vous l'aurez compris, le moment des vendanges est déterminé selon la maturité des raisins. Les vignerons surveillent de près la teneur en sucre, l’acidité et la saveur des raisins afin de déterminer le moment optimal de récolte.

La date des vendanges est vraiment primordiale. Une vendange précoce aurait pour conséquence de produire un vin plus astringent, dont l’acidité dominerait et pouvant présenter des goûts herbacés et des tanins trop asséchants. Au contraire, une vendange trop tardive aurait tendance à augmenter le risque d’obtenir des raisins pourris dans le vin, qui serait alors mou et peu frais.

Ainsi, la véritable maîtrise du vigneron réside dans sa capacité à sélectionner la date de récolte idéale en fonction de ses objectifs de production.


Et voilà, vous êtes maintenant expert concernant les vendanges ! Maintenant que la période de vendanges se clôture, place à la vinification !

Commentaires récents
Laisser votre commentaire
Votre adresse email ne sera pas publiée