Drappier

Famille Drappier
Afficher en Grille Liste

7 produits

par page
Par ordre décroissant
  1. - +
  2. - +
  3. - +
  4. - +
  5. - +
  6. - +
  7. - +
Afficher en Grille Liste

7 produits

par page
Par ordre décroissant
  • Pays
    France
  • Région
    Champagne
  • Taille du domaine
    60 ha
  • Production totale
    1 600 000
  • Année de création
    1808
Drappier

Histoire de la Maison Drappier  

La maison Drappier nait en 1808 à Urville au cœur de l’Aube, bien que les premières vignes y aient été plantées il y a 2000 ans par les Gallo-Romains. Aujourd’hui dirigée par Michel Drappier, le domaine est resté familial depuis sa création et les vignes sont cultivées selon les principes de l’agriculture biologique.  
 
Outre les cépages plus connus de la Champagne comme le Chardonnay, le Pinot Noir et le Pinot Meunier, la maison Drappier cultive également des cépages oubliés tels que le Fromenteau, l’Arbane le Blanc Vrai ou encore le Petit Meslier. Fief, du Pinot Noir, ce cépage est sublimé dans de nombreuses cuvées et notamment dans la cuvée Carte d’Or brut, disponible dans plusieurs formats.  

Authenticité et naturel sont les valeurs prônées par la maison et sont la base sur laquelle Drappier s’appuie pour l’élaboration de ses différentes cuvées. La cuvée brut nature sans soufre, emblématique de la maison Drappier, en est le parfait exemple.  

Le vignoble du champagne Drappier 

Aujourd’hui le vignoble des champagnes Drappier s’étend sur 62 hectares principalement sur la commune d’Urville. Le Pinot Noir représente 70% de l’encépagement, les 30% restants se divisant entre le Pinot Meunier (15%), le Chardonnay (9%), et 6% de cépages oubliés. Les vignes de la maison Drappier font l’objet d’une attention particulière et ce, sans l’utilisation d’insecticide ou autre produit néfaste pour l’environnement : la biodiversité est favorisée afin de préserver l’équilibre et une évolution naturelle de la vigne. Seuls 27 hectares sont certifiés par le label Ecocert (agriculture biologique), les raisins qui y sont récoltés sont utilisés pour l’élaboration de certaines cuvées comme Grande Sendrée ou Grande Sendrée Rosé.  

Pour le travail de ses terres, notamment pour le labour, la maison utilise des chevaux qui permettent de réduire l’empreinte carbone et l’érosion de la vigne tout en respectant les sols. 

Le vignoble s’étend sur des sols calcaires du Kimméridgien Supérieur identique aux sols des Grands Crus de Chablis. Ce terroir particulier apporte aux champagnes de la fraîcheur mais aussi une grande finesse.  

Les cépages  

Bien que le Pinot Noir soit largement majoritaire dans l’encépagement du vignoble, Michel Drappier a choisi il y a une vingtaine d’année de replanter certains cépages oubliés. Ces cépages tels que le Petit Meslier, le Fromenteau ou l’Arbane sont utilisés dans l’élaboration de certaines cuvées comme par exemple Quattuor.  

Bien qu’ils soient peu représentés aujourd’hui dans l’ensemble du vignoble de la champagne, ces cépages font toutefois partie de l’histoire et du patrimoine génétique champenois. Outre le retour aux sources, Michel Drappier y a vu un moyen de continuer un travail commencé il y a des siècles. Ces cépages sont cultivés sur une parcelle d’un peu plus de 3 hectares travaillée en agriculture biologique.  

La vinification  

Pendant toute l’étape de la vinification, il est important de garder le style et l’esprit de chaque cépage et de chaque parcelle. La famille Drappier se réunit régulièrement avec le chef de cave Elysé Brigandat, pour l’assemblage de ses vins dans le but de retranscrire pour chaque cuvée le style de la maison Drappier.  

Authenticité et naturel se retrouvent également pendant l’étape de vinification puisque les cuvées sont vinifiées selon une méthode peu interventionniste et ne sont ni filtrées ni décolorées. Pour la fermentation, la maison Drappier utilise des levures qui ont été élevées au domaine et qui portent le nom de  “Drappier Fermentum Meum”.  

Connue pour ses cuvées sans soufre, la Maison Drappier a choisi de n’en utiliser pour ses champagnes qu’une très faible dose afin de préserver les arômes et le caractère naturel de ses vins. C'est le résultat d’une expérimentation débutée en 1980 et qui a vu le jour en 2007.  

Cette particularité autorise une prise de mousse à une température plus basse et plus lente qui développera une effervescence fine et subtile. Cette opération permet de préserver les champagnes de l’oxydation et de réduire davantage la teneur en soufre (30 à 45mg de soufre par litre, c’est à dire moins d’un quart de ce qui autorisé).  

Vieillissement  

Le “cercle” est un terme champenois qui désigne physiquement le lieu où les vins de réserve sont conservés et vieillissent souvent dans des foudres cerclés. Le cercle de la maison Drappier se trouve au sein de caves calcaires voûtées datant du XIIème siècles jadis occupés par des moines cisterciens de Clairvaux. Les grandes cuvées millésimées de la maison Drappier y vieillissent au fil du temps dans des foudres de chêne jusqu’à leur mise en bouteille.  

Les liqueurs de dosage quant à elles sont vieillies dans des cuves de chêne du Limousin puis dans des dame-jeanne pendant une quinzaine d’années afin d’obtenir des jus concentrés et aromatiques. Une légère dose est ajoutée à chaque flacon lors du dégorgement afin d’augmenter la longueur en bouche et offrir à chaque bouteille le style de la maison.  

Vos

Questions

  • Quelle cuvée de chez Drappier pour quelle occasion ?
    La maison Drappier propose différentes cuvées qui permettront aux amateurs de champagne de trouver la cuvée appropriée pour chaque moment de dégustation. La cuvée Brut nature zéro dosage ou le brut nature sans soufre seront parfaite pour les apéritifs. Retrouvez également la cuvée carte d’or, issue en majorité de Pinot Noir qui offre de beaux arômes de fruits rouges légèrement épicés le tout avec une belle structure. Cette cuvée est disponible en plusieurs formats.
  • Quels grands formats propose la maison Drappier ?
    Comme beaucoup de grandes maisons, les champagnes Drappier proposent de grands formats (magnum, jéroboam, melchior, balthazar, salmanazar etc).La Maison Drappier est la seule à effectuer dans le flacon d’origine toutes les étapes de la champagnisation : de la prise de mousse jusqu’au dégorgement individuel, de la demi-bouteille au Melchisédech qui contient 30l de champagne ! Cette pratique traditionnelle assure au vin une fraîcheur, une finesse d’effervescence exceptionnelles et une véritable authenticité.
  • Drappier et Charles de Gaulle ?
    C’est un champagne Drappier, 100 % pinot noir qui a séduit le Général de Gaulle en 1965 pour sa consommation familiale à Colombey-les-deux-Eglises, tout près d’Urville, fief de la famille Drappier depuis le 17è siècle. La maison lui a rendu hommage en produisant une cuvée à son nom issue à 80% de pinot noir et 20% de chardonnay.

Nos partenaires
VIGNERONS & PRODUCTEURS

©2022 LAVINIA. TOUS DROITS RESERVES