Côtes-du-Rhône

Connue pour la diversité de ses vins, l'appellation Côtes-du-Rhône offre aux amateurs une large variété de vins rouges, vins blancs et vins rosés représentatifs de la diversité des terroirs qui composent l'appellation. Retrouvez ici notre gamme de vins de Côtes-du-Rhône avec entre autres le domaine Gramenon ou encore Marcel Richaud

Découvrir l'aoc/doc
Afficher en Grille Liste

6 produits

par page
Par ordre décroissant
  1. Domaine Gramenon, Poignée de raisins, 2021
    Foire aux vins
    Prix spécial 12,90 € / 0,75 Ancien prix 16,30 €
    Domaine Gramenon, Poignée de raisins, 2021
    - +
  2. Domaine Marcel Richaud, Mistral, 2020
    Prix spécial 15,90 € / 0,75 Ancien prix 16,00 €
    Domaine Marcel Richaud, Mistral, 2020
    - +
  3. - +
  4. - +
  5. - +
  6. - +
Afficher en Grille Liste

6 produits

par page
Par ordre décroissant
  • Production en volume
    Production en volume
    1 271369 hl
  • Superficie totale
    Superficie totale
    30 775 ha

L'AOC/DOC des vins de Côtes-du-Rhône

Située sur une large partie du vignoble de la Vallée-du-Rhône, l’appellation Côtes-du-Rhône s’étale sur une superficie de plus de 30 000 hectares allant de Vienne à Avignon et sur 171 communes localisées sur 6 départements (Ardèche, Drôme, Gard, Loire, Rhône et Vaucluse). Idéale pour l’amateur de vin en quête de bonnes affaires, l'appellation Côtes du Rhône regorge donc de vins friands, fruités et souples et ce grâce à une diversité de terroirs.  Certains domaines comme Gramenon ou Marcel Richaud ont su s’imposer comme de vraies références de l’appellation Côtes-du-Rhône.

Cépages

L’appellation Côtes-du-Rhône autorise l’utilisation d’une vingtaine de cépages pour l’élaboration de ses vins. Pour les vins rouges de Côtes-du-Rhône, le Grenache, largement présent, offre des vins fruités et une certaine rondeur. La Syrah et le Mourvèdre quant à eux, offriront à leurs vins des notes épicées, de la structure et un bon potentiel de vieillissement.

Parmi les cépages présents dans la production de vin de Côtes-du-Rhône, on trouve également le Cinsault, qui, tout en finesse, permet d’élaborer des vins rosés ou des primeur fruités.

L’appellation Côtes-du-Rhône est également productrice de vins blancs qui sont eux élaborés majoritairement à partir de Grenache blanc, de Clairette, de Marsanne, de Roussanne, de Bourboulenc et de Viognier. Beaucoup moins connus que les vins rouges, puisque minoritaires en termes de production, ces vins présentent toutefois de beaux arômes de fruits et une belle rondeur, idéale pour accompagner des plats en sauce à base de champignons ou des certains fromages à pâte molle.

Histoire du vignoble de Côtes-du-Rhône

Connue dans le monde entier pour ses vins, le vignoble de l’appellation Côtes-du-Rhône est un des plus anciens puisque son histoire remonte à 125 avant Jésus-Christ lorsque les romains créent la ville et le vignoble autour de Vienne. Au fil du temps, la renommée des vins de Côtes-du-Rhône ne fait que croître puisque qu’on retrouve dans divers écrits datant du Moyen-Âge à la Renaissance des traces relatant la production et la dégustation de vins de cette région.

Le XVIIème siècle voit l’apparition d’une première réglementation protégeant l’authenticité et la qualité du vignoble.

En 1737, le souci de traçabilité des produits et la reconnaissance des vins de Côtes-du-Rhône se traduit par le marquage de tous les fûts au feu avec l’inscription “CDR”.

C’est finalement en 1937 qu’on voit apparaitre la création de l’appellation Côtes-du-Rhône, un an après Châteauneuf-du-Pape, alors que les appellations Côte-Rôtie et Saint-Joseph seront-elles créées respectivement en 1940 et 1956.

Climat

L’appellation Côtes-du-Rhône bénéficie d’un climat méditerranéen, où le mistral est présent. Les étés sont chauds et secs avec des orages parfois violents. Les hivers y sont quant à eux relativement doux avec peu de précipitations et où la neige se fait rare.

Sols

Le vignoble de l’appellation Côtes-du-Rhône offre cinq principaux types de sols : des sols de galets aux terres argileuses, des sols caillouteux, des sols d’épandage caillouteux. Cette diversité de sols, ainsi que la présence de galets et cailloux permet à la vigne d’être alimentée en eau de manière régulière mais ils permettent également de conserver toute la chaleur pendant la journée qui sera retransmise au cours de la nuit.

Des sols loessiques et des sols sablonneux présents sur la région, offrent quant à eux une alimentation en eau plus nuancée : ils conviennent mieux à la production de vins blancs ou rosés ou à des vins rouges légers.

Vos

Questions

  • Quelle différence avec l’appellation Côtes-du-Rhône villages ?
    L’appellation Côtes-du-Rhône villages quant à elle se trouve dans la partie méridionale de la Vallée-du-Rhône et s’étend sur 95 communes et a été créée en 1966 soit 29 ans après la création de l’appellation Côtes-du-Rhône.
  • Les vins de Côtes-du-Rhône pour accompagner quels plats ?
    Vous pourrez accompagner vos plats de viandes en sauce ou viandes grillées de vins de Côtes-du-Rhône. Les vins rosés pourront être servis à l’apéritif ou également pour accompagner un barbecue. Les vins blancs pourront être servis avec sur des plats en sauce à base de champignons ou pour accompagner des fromages à pâte molle.
  • Les vins de l’appellation Côtes-du-Rhône sont-ils forcément rouges ?
    Non, bien que 86% des vins produits par l’appellation Côtes-du-Rhône soient rouges, il existe également des vins blancs (représentant 6%) et des vins rosés (présents à 8%)