Champagne

Découvrir la région
Afficher en Grille Liste

157 produits

Page
par page
Par ordre décroissant
  1. - +
  2. - +
  3. Nicolas Maillart, Platine, Premier Cru, Extra-Brut
    Prix spécial 31,10 € / 0,75 Ancien prix 38,90 €
    Nicolas Maillart, Platine, Premier Cru, Extra-Brut
    FRChampagnePremier Cru
    - +
  4. - +
  5. - +
  6. - +
  7. Pol Roger, Brut Réserve
    92
    16,5
    Prix spécial 35,10 € / 0,75 Ancien prix 39,00 €
    Pol Roger, Brut Réserve
    - +
  8. - +
  9. - +
  10. - +
  11. - +
  12. Mouzon-Leroux, L'Atavique
    36,70 € / 0,75
    Mouzon-Leroux, L'Atavique
    FRChampagneGrand Cru
    - +
Afficher en Grille Liste

157 produits

Page
par page
Par ordre décroissant
  • Nombre de vignerons
    Nombre de vignerons
    5 000
  • Production en volume
    Production en volume
    300 millions de bouteilles par an
  • Superficie totale
    Superficie totale
    34 000 ha
La région

La Champagne, région viticole emblématique de France, regorge de vins raffinés et élégants. On y retrouve aussi bien par des vignerons aux propriétés à taille humaine comme Jacquesson ou Drappier, que par des Maisons à la renommée mondiale telles que Krug, Ruinart ou encore Dom Pérignon.

Le terroir champenois est réparti sur 34 000 hectares et quatre grandes régions : la Montagne de Reims, la Vallée de la Marne, la Côte des Bar et la Côte des Blancs. Le sol majoritairement calcaire apporte finesse et minéralité, et le climat continental en côteaux favorise une meilleure exposition au soleil.

L’appellation est divisée en plus de 300 communes, chacune ayant été évaluée au XXe siècle pour la qualité des raisins produits. Seules les bouteilles composées de raisins provenant d’un des 17 villages classés Grand Cru peuvent arborer cette mention. Un Premier Cru est produit avec des raisins récoltés dans un des 44 villages ayant reçu cette classification.

Trois cépages règnent sur la Champagne : le chardonnay, le pinot noir et le pinot meunier. Ils sont généralement assemblés pour créer une cuvée plus ou moins structurée, fruitée et élégante en fonction du pourcentage de chaque. Certains producteurs font le choix de n’utiliser que des raisins blancs (chardonnay) pour produire un Blanc de Blancs, ou des raisins noirs (pinot noir, pinot meunier) pour produire un Blanc de Noirs.

Un Champagne est généralement composé d’un assemblage de plusieurs années. Les vins de l’année apportent la fraîcheur et les vins de réserve amènent la complexité. Cette méthode permet de créer une véritable identité gustative, similaire d’une année à l’autre. Lors de récoltes exceptionnelles, les producteurs peuvent choisir de n’utiliser que les raisins vendangés cette année-là afin de produire une cuvée millésimée. L’année de récolte est alors indiquée sur l’étiquette de la bouteille.

Pour produire du Champagne, on extrait le jus des raisins par pressurage, puis les sucres se transforment en alcool lors de la fermentation alcoolique. C’est également ainsi que sont produits les vins tranquilles de Champagne, en appellation Côteaux Champenois. Une fois mis de côté les vins de réserve, on assemble les jus, puis on embouteille. On ajoute une liqueur de tirage, composée de sucres et de levures, qui se transformeront en gaz carbonique pour créer les fameuses bulles du Champagne. Les bouteilles doivent vieillir un minimum de 15 mois afin de permettre cette transformation. D’abord stockées à l’horizontale, elles sont progressivement inclinées vers le bas et régulièrement tournées afin que les levures mortes glissent lentement dans le goulot de la bouteille. Le dégorgement consiste à geler le col de la bouteille pour créer un glaçon emprisonnant les impuretés. A l’ouverture de la bouteille, le bouchon de glace est éjecté par la pression. Pour compenser la perte de liquide et de gaz carbonique, on ajoute une liqueur de dosage, composée de vin plus ou moins sucré en fonction du style souhaité (extra brut, brut, sec…). La bouteille rebouchée restera quelques mois de plus en cave pour harmoniser les arômes avant la mise en vente.