Avant 1950, la culture de la vigne était très importante : 20 000 Ha, pour moins de 3 000 Ha maintenant. Son climat et ses coteaux privilégiés ont favorisé cette culture dès le début de notre ère. ...

Lire la suite

Producteur: Domaine des Ardoisières

Avant 1950, la culture de la vigne était très importante : 20 000 Ha, pour moins de 3 000 Ha maintenant. Son climat et ses coteaux privilégiés ont favorisé cette culture dès le début de notre ère. Columelle dans son traité d'agronomie, "De re agricola", cite que les romains ont trouvés la vigne à leur arrivée en Allobrogie en -120 ans av. JC. Pline et Celce parlent aussi de la "Vitis Allobrogica". Vers le Xème siècle apparaissent les domaines ecclésiastiques (évêchés, abbayes, prieurés). Ils appartiennent à la noblesse et à la bourgeoisie vers le 14ème pour passer à la paysannerie au 19ème siècle. Les coteaux de Cevins et de Saint Pierre de Soucy ont ce parcours classique de la vigne en Savoie.
En 1998, c’est la première plantation (20 ares Altesse) au nom de Louis et Fernand Pointet et André Hybord. La première récolte ne se fera qu’en 2002.
Brice Omont devient gérant majoritaire du domaine des ardoisières accompagné de 12 associés non exploitants en 2010.

Avant 1950, la culture de la vigne était très importante : 20 000 Ha, pour moins de 3 000 Ha maintenant. Son climat et ses coteaux privilégiés ont favorisé cette culture dès le début de notre ère. Columelle dans son traité d'agronomie, "De re agricola", cite que les romains ont trouvés la vigne à leur arrivée en Allobrogie en -120 ans av. JC. Pline et Celce parlent aussi de la "Vitis Allobrogica". Vers le Xème siècle apparaissent les domaines ecclésiastiques (évêchés, abbayes, prieurés). Ils appartiennent à la noblesse et à la bourgeoisie vers le 14ème pour passer à la paysannerie au 19ème siècle. Les coteaux de Cevins et de Saint Pierre de Soucy ont ce parcours classique de la vigne en Savoie.
En 1998, c’est la première plantation (20 ares Altesse) au nom de Louis et Fernand Pointet et André Hybord. La première récolte ne se fera qu’en 2002.
Brice Omont devient gérant majoritaire du domaine des ardoisières accompagné de 12 associés non exploitants en 2010.

Informations principales
Année de création :
2010
Propriétaire
Brice Omont