Arnoux Lachaux, 2013 - 0,00L

Arnoux Lachaux, 2013

Une robe rubis dont les nuances tirent en général sur des teintes magenta, violet pourpre, assez sombres. Le bouquet s'exprime sur des notes animales et épicées, de sous-bois et de pruneau, évoluant avec l'âge vers le musc, le cuir, la fourrure, le champignon. Les arômes évoquent la rose, ...

Une robe rubis dont les nuances tirent en général sur des teintes magenta, violet pourpre, assez sombres. Le bouquet s'exprime sur des notes animales et épicées, de sous-bois et de pruneau, évoluant avec l'âge vers le musc, le cuir, la fourrure, le champignon. Les arômes évoquent la rose, la violette, la cerise fraîche. Au palais, l'attaque est enlevée, l'équilibre plaisant sur des tanins souples et une rondeur goûteuse.

Lire la suite

Fiche technique

Terroir
Géologie jurassique (175 millions d'années). Les Grands-Échezeaux sont assez homogènes, proches de la partie supérieure du Clos de Vougeot (pente de 3 à 4%, sols argilo-calcaires et dalle du calcaire bajocien), à 250 mètres d'altitude. Les Échezeaux offrent des sols plus divers (marne bajocienne et revêtement caillouteux en général). Ils s'étagent selon les climats de 230 à un peu plus de 300 mètres d'altitude (13% de pente à mi-coteau). On rencontre ici, dans la partie haute, des sols profonds (70 à 80 centimètres). Cailloutis, limons rouges, marnes jaunâtres, etc. constituent une mosaïque assez complexe.
Elaboration
A leur arrivée en cuverie, les raisins sont mis dans un égrappoir nouvelle technologie équipé de batteurs. Ces fruits sont ensuite mis en cuve sans foulage afin de conserver les baies intactes. S’en suit une phase pré-fermentaire à froid allant de 3 jours à une semaine. Ce à quoi succède une fermentation alcoolique de type classique, peu interventionniste ou pigeages et remontages sont effectués au cas par cas en fonction des températures, densités et du caractère gustatif de chaque cuvée. Les vins sont ensuite entonnés par gravité afin de poursuivre leur élevage en fût de chêne français ou se fera la fermentation malo-lactique.
Température de service
16°C
Suggestions d'accompagnement
Agneau rôti, côte de bœuf et pièces de gibiers, à plumes et surtout à poils, porc braisé, ou encore les belles viandes rouges.
A consommer idéalement en
2016 - 2030